fiscalfrontiers.com

Comment acheter un bien loi Pinel à crédit ?

Woman, Agent, Realtor, Business, FemaleInvestir dans un bien immobilier neuf peut générer une meilleure rentabilité pour les investisseurs fortement imposés : cela en optant pour un bien Pinel. Ce dispositif génère en effet une réduction d’impôt qui est fonction du montant de l’acquisition ainsi que de la durée de l’engagement (6 ans, 9 ans ou 12 ans). Si vous avez opté pour cette solution, sachez que vous pouvez financer votre acquisition à crédit : suivez le guide !

 

Rappel sur les différentes manières de financer un bien Pinel

Avant d’aller plus loin, rappelons les différentes solutions relatives au financement de l’acquisition Pinel :

  • vous avez la possibilité de mobiliser votre apport personnel, si vous disposez de suffisamment de fonds (votre épargne sur plusieurs années, un capital issu de la succession ou d’une donation.). Cette option n’est cependant pas accessible à tous les investisseurs, en raison du prix plus ou moins élevé d’un bien immobilier physique
  • le financement à crédit représente une deuxième option : c’est sur celui-ci que la plupart des investisseurs Pinel définissent leur stratégie financière, d’autant que les organismes bancaires soutiennent ce dispositif et que l’apport personnel n’est pas toujours requis. Cela dépendra toutefois de la solidité de votre dossier
  • le financement mixte est aussi une solution à privilégier : votre apport personnel complété par un financement à crédit. Ce qui vous permet de raccourcir la durée du remboursement de même que le montant des mensualités

 

Les points importants à considérer avant de vous lancer

Votre investissement Pinel vous rapporte des loyers tous les mois. À cela s’ajoute votre réduction d’impôt, dont vous bénéficiez par le biais de l’administration fiscale chaque année après déclaration de vos impôts. Ce qui représente l’actif de votre patrimoine.

Si vous contractez un emprunt auprès de la banque, vous vous endettez : vous enregistrez donc un passif, soit des charges. Par conséquent, bien définir certains paramètres est primordial avant de vous lancer : quel sera le montant du prêt ? Quel est le taux d’intérêt ? Quelle est votre capacité d’endettement et de remboursement ? Sur quelle période s’étendra votre prêt ?

Par conséquent, prévoyez plusieurs simulations afin de retenir la meilleure solution qui sera alors en concordance avec votre situation financière et vos objectifs. Pensez également à anticiper le rendement attendu, de même que la rentabilité finale de votre investissement.

 

Le choix de la durée du prêt

Vous pouvez opter pour la période de 15 ans à 25 ans. Dans le premier cas, le remboursement sera plus rapide, ce qui vous permettra de profiter pleinement des gains au-delà de votre période d’engagement. Attention tout de même au montant de vos mensualités dans ce cas, qui peuvent être plus ou moins élevés. De même, votre taux d’endettement sera plus conséquent : à tenir en compte afin de décider si cette option convient à votre profil.

Si vous choisissez la durée d’emprunt de 25 ans, vos mensualités seront plus faibles certes, de même que votre taux d’endettement. Cependant, la période de remboursement s’étendra dans le temps, ce qui ne vous permettra pas toujours d’investir dans de nouveaux projets.

La meilleure solution serait de négocier les meilleures conditions en fonction de votre profil emprunteur et en optant pour les taux les plus bas.

 

Et si vous investissiez via les SCPI ?

Le dispositif Pinel est aussi accessible aux investisseurs en SCPI (sociétés civiles de placement immobilier). C’est un produit pierre-papier qui peut être souscrit par tous types d’épargnants grâce à son faible ticket d’entrée : un de ses principaux avantages, comparé à l’investissement dans l’immobilier physique. Il s’agit alors d’investir via les SCPI Pinel, avec la possibilité de financer cash ou à crédit.

Suivre le flux fiscalfrontiers.com, fiscalfrontiers.com.

  1. 28 Août 2022Les meilleurs investissements de 20223115 hits